Le bord du précipice

Pensées sur la folie du monde

Pendant que Macron et le gouvernement mettent des millions pour soigner leur « réputation », les étudiants on faim.

Pendant que les agriculteurs se meurent, un député de la majorité prétend que le problème est les végans et non la FNSEA qui les exploite, ou les traités de libre échange qui détruisent également la forêt amazonienne.

Pendant que 100 milliards d’êtres vivants sont massacrés chaque année parce que bouffer un morceau de cadavre est d’une importance majeure, les médias tapent sur les 2% de végans qui ne veulent pas être complices du massacre.

Pendant que des fermes de 10000 vaches continuent à s’installer dans le pays, L214 continue son travail d’utilité publique en dépit des coups et des députés payés par la FNSEA.

Pendant que l’hôpital et l’école sont au bord de l’effondrement, le gouvernement prétend que tout va bien et est trop content que le privé se porte bien, y compris l’ancienne école privée pour riches de Brigitte.

Pendant que les guignols de plateaux prétendent que le problème c’est l’Unef, les fachos du RN et leurs complices macronistes sont en roue libre.

Pendant que la misère s’installe dans le pays, ces mêmes guignols de plateaux prétendent que le problème de la France est « l’islamo-gauchisme », un truc qui n’existe pas.

Pendant que notre armée continue à vouloir imiter celle des américains en faisant des opérations en Afrique, le néocolonialisme n’est toujours pas terminé.

Pendant que les médias, comme des mouches attirées par la merde, passent leur temps à taper sur Mélenchon, Macron est en train de dépecer et détruire le pays ce dont ils se foutent tant que leurs chèques sont gros.

Pendant que les macronistes insultent l’opposition à l’Assemblée Nationale et font tout pour la censurer, une autre censure s’installe avec des réseaux sociaux complices et que Google investit complètement le parti démocrate.

Pendant que les dominés (personnes racisées, ruraux pauvres, animaux massacrés, la nature dévastée, etc) restent dominés, les dominants prétendent que le problème est justement ceux qu’ils dominent.

Pendant que certains proposent un autre projet écologiste, féministe, social, d’égalité pour le pays, les possesseurs se gavent et font tout pour que ce projet alternatif n’advienne jamais.

Pendant que les médias vous gavent de bétises qui n’apportent rien à la vie des gens, ils évitent sciemment de parler des sujets importants pour la vie des gens.

Pendant que les bobos de « gauche » prétendent défendre le peuple, les médias tapent et essaient de diviser ceux qui sont sincères et portent autre chose que les combines de partis, la tambouille de qui aura la place parmi les vieilles carnes de partis.

Pendant que les médias font croire que Biden est ce mec super à gauche et progressiste, les vrais « gauchistes » américains dénoncent les guerres qu’il prépare et la misère sociale qu’il laisse s’installer.

Pendant que l’emploi devient une denrée rare en France, Macron prétend que les chômeurs sont des faignasses et qu’il faut donc les appauvrir encore plus.

Pendant que 10 millions de gens (moi inclue) sont pauvres en France, les milliardaires n’ont jamais été plus nombreux et riches.

Quelle monde veut-on? Un monde ou tout est à l’envers, les idées sont inversées, les opprimés restent opprimés, la nature continue à être saccagée, les riches encore plus riches?

Ou doit-on enfin se défaire de nos chaines et renverser l’oligarchie et le capitalisme à la base de tous les problèmes?

Je vous laisse y réfléchir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s